césarienne programmée à terme : optimiser la pertinence du parcours de la patiente

Download Césarienne programmée à terme : Optimiser la pertinence du parcours de la patiente

Post on 06-Jul-2015

818 views

Category:

Health & Medicine

2 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Synthèse de l'expérimentation 2013 - 2014 Devant l’hétérogénéité des pratiques de césarienne programmée à terme, la HAS a développé un programme d’optimisation de sa pertinence. Les travaux sont menés en partenariat avec les professionnels, gynécologues obstétriciens (Collège national des gynécologues et obstétriciens de France CNGOF), sages-femmes (Collège national des sages-femmes), qualiticiens, pédiatres ; les femmes représentées par l’association Césarine ; les réseaux de périnatalité (réunis en Fédération FFRSP) et certaines structures régionales d’évaluation ; la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) et les Agences régionales de santé (ARS). Pour consulter les pages traitant de la césarienne programmée à terme sur le site de la HAS : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1726022/fr/cesarienne-programmee-a-terme-optimiser-la-pertinence-du-parcours-de-la-patiente

TRANSCRIPT

  • 1. Analyse et amlioration des pratiques Csarienne programme terme Optimiser la pertinence du parcours patient EXPERIMENTATION PILOTE SEMINAIRE DE CLTURE 13 NOVEMBRE 2014

2. Ordre du jour 3. Ordre du jour 4. OUVERTURE DU SEMINAIRE Analyse et amlioration des pratiques Csarienne programme terme Optimiser la pertinence du parcours patient EXPERIMENTATION PILOTE 5. PILOTAGE DE LEXPERIMENTATION Analyse et amlioration des pratiques Csarienne programme terme Optimiser la pertinence du parcours patient EXPERIMENTATION PILOTE 6. Points forts Points de vigilance Changements dj perceptibles Prennisation de la dmarche, au del de lexprimentation Pilotage de la dmarche : bilan la clture de lexprimentation 7. Grce lexprimentation Un tiers des maternits a engag une rflexion sur la variabilit des pratiques observes Lobjectif est dobtenir une moindre dispersion des pratiques (et donc des taux de csariennes programmes terme) entre les diffrentes maternits Les pouvoirs publics et les quipes mdicales ont une meilleure comprhension de ce que signifie concrtement mener une action damlioration de la pertinence des pratiques mdicales Le dploiement de la dmarche damlioration de la pertinence des soins aux autres thmatiques cliniques sera adapt en consquence Lexprimentation : points forts 8. Sassurer que les quipes se mettent bien dans une posture de changement des pratiques Exprimentation : appui cibl des institutions nationales (DGOS, HAS, FFRSP, CNGOF) Suite de lexprimentation : formation la conduite du changement (accompagnants, quipes mdicales) Runir tous les acteurs du parcours et faire participer directement les mdecins concerns lensemble des tapes de la dmarche Rappel permanent (bilan de lexprimentation site HAS) Lexprimentation : points de vigilance 9. Des changements dans les pratiques mdicales Cest le cur de la dmarche : les quipes ont retenu laction damlioration la plus approprie leur contexte cest--dire faisable et ayant limpact attendu le plus important (discussion collgiale de lindication, formation..) Des changements perceptibles par la femme enceinte Les patients sont les premiers concerns par lamlioration de la pertinence des soins De nombreuses quipes ont choisi comme thmatique lamlioration de linformation donne aux femmes enceintes (dcision partage) Lexprimentation : des changements dj effectifs 10. Une prennisation rgionale de la dmarche avec la poursuite du pilotage ARS/RSP Complmentarit ARS/RSP particulirement efficace et souvent renforce dans le cadre de cette exprimentation Retours dinformation prvus ou dj raliss vers lensemble des ES de la rgion Suivi des pratiques intgr aux tableaux de bord rgionaux (taux de ralisation des actes, morbidit maternelle et nonatale) Formalisation des objectifs et des actions dans les CPOM ARS-ES Linscription des actions dans le plan rgional damlioration de la pertinence des soins (GDR 2013- 2014, PLFSS 2015) Lexprimentation : les perspectives 11. Sminaire Csariennes ARS Alsace - DQP/OADS - Dr Sylvie Fontanel 13 novembre 2014 Lexprience alsacienne Sminaire 13 novembre 2014 12. 12Sminaire Csariennes ARS Alsace - DQP/OADS - Dr Sylvie Fontanel 13 novembre 2014 La prinatalit en Alsace 13. 13Sminaire Csariennes ARS Alsace - DQP/OADS - Dr Sylvie Fontanel 13 novembre 2014 Loffre en Alsace en 2014 -15 maternits (10 publiques, 3 ESPIC et 2 prives) et 4 CPP (Centre Prinatal de Proximit) - Rpartition par type de maternit : - 6 maternits type 1 (avec pouponnire) - 7 maternits type 2 5 en type 2a (avec unit de nonatologie) 2 en type 2b (avec soins intensifs de nonatologie) - 2 maternits type 3 (avec ranimation nonatale) - Un rseau rgional prinatalit Natre en Alsace - Un rseau prinatalit du Pays Thur et Doller dans le Sud de la rgion (rseau de soins) 14. 14Sminaire Csariennes ARS Alsace - DQP/OADS - Dr Sylvie Fontanel 13 novembre 2014 Quelques chiffres Alsace -Prs de 22 000 accouchements par an (stable), dont 93 % terme - Taux global de csariennes de 20,5 % en 2013 (stable) Taux de csariennes terme / accouchements terme : 2011 : 19,2 % 2012 : 19,5 % 2013 : 18,8 % (France = 19%) premier semestre 2014 : 17,7 % Grande htrognit des taux entre tablissements de la rgion (entre 13% et 25% en 2013) -Csariennes programmes terme reprsentent en 2013 : 36,9 % des csariennes terme (stable), avec des diffrences marques (entre 28,5 % et 49,3 %) (moyenne France = 38%, en baisse) 6,9 % du total des accouchements (entre 4,2 % et 10,7 %) (moyenne France = 7,5%, avec extrmes 2% 20%) 15. 15Sminaire Csariennes ARS Alsace - DQP/OADS - Dr Sylvie Fontanel 13 novembre 2014 Quelques chiffres Alsace Parmi les CP terme, part des CP au terme recommand 39SA : 2011 : 56,9% 2012 : 59,1% 2013 : 61,2% premier semestre 2014 : 63,1% Les 5 tablissements exprimentateurs : Totalisent 6 000 accouchements, soit 27% des accouchements de la rgion 2 maternits de type 1 (470 et 800 accts / an) 3 maternits de type 2, dont une ex OQN (1 100 1 800 accts / an) Pas de diffrence significative observe ce jour entre les donnes globales Alsace et les donnes des seuls tablissements exprimentateurs (5 maternits sur 15) 16. 16Sminaire Csariennes ARS Alsace - DQP/OADS - Dr Sylvie Fontanel 13 novembre 2014 Lexprimentation pertinence des csariennes programms terme en Alsace 17. 17Sminaire Csariennes ARS Alsace - DQP/OADS - Dr Sylvie Fontanel 13 novembre 2014 Pourquoi la participation lexprimentation nationale - Des disparits de pratiques, non expliques par les diffrences lies au type de maternit - Lexistence doutils oprationnels permettant lvaluation des pratiques - Une volont rgionale daccompagner lappropriation des rfrentiels et des outils - Une volont des professionnels de simpliquer dans cette dmarche 18. 18Sminaire Csariennes ARS Alsace - DQP/OADS - Dr Sylvie Fontanel 13 novembre 2014 Quel accompagnement : le rle de lARS - Contexte de carence du rseau prinatalit durant la priode de lexprimentation ncessit de prise en main de laccompagnement par lARS (rfrent pertinence et rfrent thmatique prinatalit) - Envoi dun appel au volontariat en dcembre 2012, insistant sur la participation, y compris des quipes observant un taux peu lev de csariennes : la pertinence doit tre la proccupation de tous participation de 5 des 15 maternits alsaciennes (notion de non participation de certaines quipes du fait de labsence du rseau) - Deux runions avec les quipes volontaires (GO, SF, qualiticiens), pilotes par lARS (avril et juin 2013) appui HAS-DGOS-FFRSP-CNGOF (Pr F Pierre) en visioconfrence pour la 2e runion = apprci +++ comme complment ncessaire 19. 19Sminaire Csariennes ARS Alsace - DQP/OADS - Dr Sylvie Fontanel 13 novembre 2014 Quel accompagnement : le rle de lARS (suite) - Recueil des fiches REX de point dtape en juin 2013 : changes pralables avec les quipes, changes avec la HAS, recentrage sur la ncessaire dfinition dobjectifs qualit prcis (quoi comment quand) - Rencontres inter rgionales HAS Strasbourg en mars 2014 : loccasion de faire intervenir deux quipes alsaciennes : interventions trs pragmatiques et constructives, mais ayant ncessit un accompagnement rapproch (qui a permis aux quipes dencore mieux apprhender et intgrer la dmarche) aussi loccasion dinviter le rseau prinatalit renaissant - Recueil des fiches REX de bilan de fin dexprimentation juillet 2014 : moindre disponibilit quipe ARS ce moment-l, avec simple recueil des fiches sans vritable accompagnement 20. 20Sminaire Csariennes ARS Alsace - DQP/OADS - Dr Sylvie Fontanel 13 novembre 2014 Les objectifs qualit prioriss en rgion - Augmenter le nombre de tentatives de voie basse sur utrus mono cicatriciel / sur prsentation par sige (un des moyens tant la dcision en staff du mode daccouchement + sa traabilit) - Raliser la CP aprs 39 SA dans au moins 90% des cas - Amliorer linformation de la femme enceinte sur la csarienne (et amliorer la traabilit de cette info) - Ne jamais demander une chographie de la cicatrice utrine - Ne pas raliser de radiopelvimtrie sur utrus cicatriciel - Raliser une cho au bloc pour vrifier la prsentation par sige 21. 21Sminaire Csariennes ARS Alsace - DQP/OADS - Dr Sylvie Fontanel 13 novembre 2014 Quels enseignements Un modle trs intressant, de par : - lexistence doutils pragmatiques proches de la vraie vie des professionnels - lintgration de lensemble du parcours de la patiente, prenant en compte les diffrents acteurs de ce parcours (la femme elle-mme, son mdecin traitant, le gyncologue, lobsttricien si diffrent, la sage-femme) - le principe de dtermination dobjectifs qualit trs cibls (dmarche pas pas), choisis par chaque quipe, en fonction notamment de leur perception dune amlioration potentielle, et de sa faisabilit - le principe du volontariat, et dun accompagnement participatif vers une meilleure appropriation des rfrentiels - la mutualisation organise des outils (site HAS), de faon assez ractive 22. 22Sminaire Csariennes ARS Alsace - DQP/OADS - Dr Sylvie Fontanel 13 novembre 2014 Quels enseignements une opportunit pour lARS davoir eu accompagner de prs cette exprimentation : - meilleure connaissance de la mthodologie - changes trs constructifs avec les quipes - possibilit den tirer des enseignements pour dautres domaines daction de lagence - assoit le rle daccompagnement de lARS Avec toutefois des inconvnients (chronophage / ARS interlocuteur tutelle / absence du rseau pour dialogue entre pairs) Travail sur ce modle pour dautres actes concerns par une ncessaire rflexion pertinence ? 23. 23Sminaire Csariennes ARS Alsace - DQP/OADS - Dr Sylvie Fontanel 13 novembre 2014 Quelles suites en rgion Sur la thmatique des csariennes : - passage de relais au rseau prinatalit pour laccompagnement et le suivi - encouragement participation dautres maternits - contractualisation sur des objectifs dEPP Pour les autres thmatiques pertinence prioritaires en Alsace (en particulier chirurgie du canal carpien et angioplasties coronaires) : -

Recommended

View more >