centres anciens

Download Centres Anciens

Post on 18-Jul-2015

145 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

Centres anciens,

modles de ville durable29 & 30 novembre 2007

NARBONNE

Centres anciens, modles de ville durable29 & 30 novembre 2007

NARBONNE

RemerciementsCe sminaire a t organis par lAssociation nationale des Villes et Pays dart et dhistoire et des Villes secteurs sauvegards et protgs, en partenariat avec la Ville de Narbonne et la Caisse des Dpts, et avec le soutien technique de lAgence nationale de lhabitat et du Corum (Chambre des oprateurs du renouvellement urbain majeur).

LANVPAH et VSSP remercie : la Caisse des Dpts Tous les membres du groupe de travail qui se sont runis plusieurs reprises pour prparer le contenu de ces rencontres : Irne BENARD (maire-adjointe, Narbonne) Frdrique CALVANUS (directrice adjointe de lurbanisme, Bayonne) Jacky CRUCHON (directeur de lurbanisme, Bayonne) Jean-Michel GALLEY (charg de mission, ANVPAH & VSSP) Amandine GUINDET (charge de mission, ANVPAH & VSSP) Louis HENRY (architecte, direction du dveloppement territorial et des rseaux, Caisse des dpts) Jacques MAGNY (chef de projet, direction du dveloppement territorial et des rseaux, Caisse des dpts) Patrice MILLET (directeur des services, Narbonne) Claudette MONGE (chef de projet, direction du dveloppement territorial et des rseaux, Caisse des dpts) Jean-Marc NATALI (Directeur gnral, URBANIS) Marylise ORTIZ (directrice, ANVPAH & VSSP) Muriel PERRIN (charge de mission, ANVPAH & VSSP) Christian QUEFFELEC (architecte, Conseil gnral des ponts et chausses) Myriam SIRVENTON (directrice de la culture, Narbonne) La Ville de Narbonne qui a accueilli le sminaire, en particulier Michel MOYNIER et Irne BENARD ainsi que les services urbanisme et culture qui ont contribu au bon droulement des rencontres : Myriam SIRVENTON (directrice de la culture) et son quipe Mireille FRANC (animatrice de larchitecture et du patrimoine) Mariline ETERO (directrice de loffice du tourisme) et son quipe Jean-Antoine LAPENA (directeur de lurbanisme)

Publi avec le soutien de la Caisse des Dpts Transcription des textes : socit UBIQUS Relecture des textes : Marylise ORTIZ, Muriel PERRIN Graphisme et mise en page : Cline COLLAUD Parution : novembre 2009

Sommaire8 OUVERTURE DES RENCONTRES MICHEL MOYNIER, maire de Narbonne MARYLISE ORTIZ, directrice de lAssociation nationale des Villes et Pays dart et dhistoire et des Villes secteurs sauvegards et protgs (ANVPAH & VSSP) PIERRE FROMENT, dlgu rgional de la Caisse des Dpts Languedoc-Roussillon 14 14 EN QUOI LES OPAH DE RENOUVELLEMENT URBAIN DPASSENT LA SIMPLE QUESTION DU LOGEMENT ? De limportance des centres anciens pour un amnagement durable du territoire LAURENT GIROMETTI, directeur technique et juridique, Agence nationale de lhabitat LES CENTRES ANCIENS, MODLES DE VILLE DURABLE : LE CENTRE ET LE BTI ANCIENS AU FILTRE DU DVELOPPEMENT DURABLE Les centres anciens, modles de ville durable ? Les critres du dveloppement durable appliqus la ville ancienne CHRISTIAN-NOL QUEFFELEC, architecte, Conseil gnral des Ponts et Chausses La valeur patrimoniale : contrainte ou atout LORENZO DIEZ, architecte des btiments de France, chef du SDAP Meurthe et Moselle Compte-rendu de ltude les freins et les obstacles la rhabilitation : la place de la morphologie urbaine ralise par lAnah et la Caisse des Dpts JEAN-MARC NATALI, directeur gnral dURBANIS Dbat avec la salle LE PARC ANCIEN EST-IL ENCORE APTE SATISFAIRE NOS MODES DHABITER ? Introduction : adapter ou normaliser ? JACKY CRUCHON, directeur de lurbanisme de Bayonne Le bti ancien face au dfi environnemental ? Introduction : comment aborder la question nergtique en centre ancien ? MICHEL MAINDRAULT, chef du service habitat et ville, direction rgionale de lquipement Languedoc-Roussillon tat des lieux des besoins en matire thermique, perspective sur lhabitat existant NICOLAS JEANNERET, charg de mission, service des tudes, de la prospective et de lvaluation de lAnah Patrimoine et usage contemporain dans lhabitat JEAN-BERNARD CREMNITZER, architecte, professeur lcole nationale suprieure darchitecture de Normandie La question des matriaux MARIA LOPEZ-DIAZ, architecte, enseignante lcole nationale suprieure darchitecture de Normandie, charge de mission au service des tudes, de la prospective et de lvaluation (SEPE) de lAnah Lexprience de Grenoble : lOPATB des grands boulevards CATHERINE VENTURINI, directrice de la rhabilitation et du patrimoine urbain de Grenoble Le bti ancien face au dfi nergtique, analyse de la performance thermique des btiments du centre historique de Bayonne FRDRIQUE CALVANUS, directrice adjointe de lurbanisme de Bayonne Lexprience sur le bti en milieu rural JEAN-LOUIS PAULET, directeur du conseil darchitecture, durbanisme et denvironnement, CAUE du Gers Limplication des professionnels PATRICK ISSALY, prsident de la CAPEB Languedoc-Roussillon MARIE-FRANCE PAULY, ingnieur des btiments de France, SDAP Aude Des exemples venus dailleurs LOUIS HENRY, architecte, Caisse des Dpts Dbat avec la salle 196 133 133 129 124 124 LE CENTRE ANCIEN FACE AU DFI SOCIAL : MIXIT SOCIALE, GNRATIONNELLE ET DES REVENUS Lexprience de Dieppe Hubert VERGNORY, maire-adjoint lurbanisme de Dieppe Philippe MAYLIN, Socit dconomie mixte de lagglomration Dieppoise (SEMAD) Lexprience de Perpignan NATHALIE SICARD, charge de mission de la Socit damnagement foncire et urbaine de Perpignan SAFU LOPRATION GLOBALE DE RENOUVELLEMENT URBAIN DU CENTRE-VILLE DE LIMOGES Cur de Limoges JEAN-GRARD DIDIERRE, directeur des programmes du renouvellement urbain du centre-ville de Limoges, prsident du Club des Managers de centre-ville Dbat avec la salle LES NOUVEAUX MODES DE GESTION URBAINE Introduction BERNADETTE SCHMITT, maire de Saintes (propos recueillis) Parcs et jardins : lexemple de gestion raisonne Bordeaux ANAS MORERE, ingnieur en horticulture et paysage, charge de mission de la gestion raisonne des espaces verts de Bordeaux Chane de propret JOL ROY, directeur du service exploitation de Grenoble Collecte des dchets : lexemple de Narbonne BRUNO MARTIN, ingnieur commercial Envac France Gestion de lclairage urbain, comment mettre en valeur la ville toute en conomisant de lnergie : lexemple du projet NumeLiTe Albi GEORGES ZISSIS, Laboratoire plasma et conversion dnergie (LAPLACE), universit Toulouse III ACCESSIBILIT, GESTION DES FLUX ET CONFLITS DUSAGE Introduction : enjeux et perspectives de la gestion des flux JEAN-CHARLES POUTCHY-TIXIER, charg de mission, conseil gnral des Ponts et chausses Figeac : le rseau de transport public en commun CHANTAL BERGES, maire-adjointe au patrimoine de Figeac, Ville de Figeac Saint-Quentin : plan de dplacement urbain ALEXIS GRANDIN, maire-adjoint de Saint-Quentin La Rochelle : accessibilit aux commerces, le dernier kilomtre, amnagement de la voirie MARYLISE FLEURET-PAGNOUX, maire-adjointe lurbanisme de La Rochelle ALAIN GOUX, directeur de lurbanisme de La Rochelle Troyes : quelques exemples de requalification de lespace public JEAN-PIERRE GYEJACQUOT, directeur gnral adjoint, ple espace public de Troyes Narbonne et lautopartage ANGE MANDELLI, maire-adjoint lenvironnement de Narbonne CONCLUSION MICHEL MOYNIER, maire de Narbonne JEAN ROUGER, vice-prsident de lANVPAH & VSSP PIERRE FROMENT, directeur rgional Caisse des Dpts Languedoc-Roussillon Liste des participants

18 18

142 144 144 146

62 68

72 78 78 81 81

158 163 167

172 172 175 178 180

84 88

91

95 99

183 187

104 108

190

115 121

9Ouverture des rencontres

Centres anciens, modles de ville durableOuverture des rencontres

I II II II II II II II II II II II II II II II II II II II II

MICHEL MOYNIER ------------------- Maire de Narbonne>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Lactualit impose de sinterroger sur les enjeux du dveloppement durable en centre historique. Il est aujourdhui primordial de dvelopper des dmarches pour faire des centres anciens des modles de ville durable. Lors du Grenelle de lEnvironnement a t souleve la question de savoir si lurbanisme devait tre rattach au Ministre de la culture et de la communication ou au Ministre de lcologie, du dveloppement et de lamnagement durables. Il a finalement t dcid que lurbanisme resterait attach au Ministre de la culture et de la communication. En tant quancien adjoint la culture et au patrimoine et passionn par lenvironnement , cette question me surprend, et nanmoins elle tmoigne dun dbat important : est-il possible de concilier le dveloppement durable et la restauration du patrimoine, dintroduire des notions de dveloppement durable lintrieur des villes secteurs sauvegards ou des villes dart et dhistoire ? Pour rpondre ces questions, il est indispensable danalyser la situation actuelle, particulirement pour les secteurs protgs. Narbonne, comme dautres villes, connat des problmes de circulation. Il est essentiel de sinterroger sur la place de la voiture dans

la ville quil reste impossible dinterdire, sur ladaptation et ladaptabilit la circulation des villes qui ont t construites lpoque antique ou mdivale, cest--dire une poque o la voiture nexistait pas, ainsi que sur les conditions et la qualit de vie en centre ancien offertes une population vieillissante. Il devient urgent daborder ces problmatiques lies la circulation en centre-ville de faon transversale. Il en va de mme sur dautres problmatiques du dveloppement durable, telle que lnergie. Notre rencontre se tient dans une salle mdivale, qui a t entirement restaure, et qui soulve pleinement cette question de lnergie, notamment en terme disolation et de chauffage. Dans un tel btiment, il est impossible dinstaller des capteurs photovoltaques en faade, et de poser des isolants sur les pierres anciennes. La restauration, notamment de btiments publics, oblige travailler sur

Recommended

View more >