ce glossaire sera peut être un peu long (sans être ...· dictionnaire suivant la nécessité du

Download Ce glossaire sera peut être un peu long (sans être ...· dictionnaire suivant la nécessité du

Post on 12-Sep-2018

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1

    Ce glossaire sera peut tre un peu long (sans tre exhaustif), mais il peut tre consult comme un

    dictionnaire suivant la ncessit du moment. Il pour y avoir des reprises, dues au fait que chaque

    article devra pouvoir se lire pour lui-mme.

    Ce qui est crit est videmment lutopie espre mais aussi ralise. Dans le diocse de Riobamba en

    quateur, nous aimions parler du diocse comme dun lieu mythique , au sens dimportant pour le

    travail ralis, mais aussi au sens de modestie vu tout ce quil restait concrtiser.

    La premire chose dire est que la thologie de la libration est une thologie, un discours

    sur Dieu. En quel Dieu croyons nous et quel est le Dieu de Jsus-Christ crucifi et ressuscit

    qui nous envoie lEsprit pour vivre fraternellement ?

    Ensuite il faut dire quune des principales caractristiques de cette thologie est de

    reconnatre que toute thologie, quelle le reconnaisse ou non, intgre dans son laboration

    une analyse sociologique. La thologie de la libration ne dit pas quelle est contextuelle, elle

    dit que toute thologie est contextuelle.

    Ensuite elle fait clairement le choix dune analyse qui affirme et qualifie les situations

    dinjustice qui empchent les hommes de vivre humainement et dont ils meurent.

    1 -elle propose des lments de comprhension de cette injustice

    2 - pour la dnoncer et la combattre pour que lhomme vive.

    Pour le dire simplement : elle dit quil y a des pauvres parce quil y a des riches. Cette

    situation nest donc pas un hasard ou un destin. Cest contraire la Volont de Dieu. Cette

    situation est cre par lhomme et peut donc tre dconstruite pour vivre lAmour de Dieu

    et du frre. Il faut librer (thologie de la libration) lopprim, le pauvre pour quil vive (la

    Gloire de Dieu cest lhomme vivant), mais aussi librer loppresseur de loppression quil fait

    subir son frre et qui le dshumanise lui-mme.

    Lvanglisation est vcue au sens strict du terme, comme lannonce dune Bonne Nouvelle

    de libration des pauvres et des opprims. (Luc 4,18).

    Il y a annonce et pratique historique : lorthodoxie de la foi repose sur une ortho-praxis.

    Cette Bonne Nouvelle de libration sadresse tous, mais de manire diffrente :

  • 2

    - Libration de lopprim

    - Conversion pour loppresseur (Zache).

    Lvanglisation est vcue au sens prcis dannonce dune bonne nouvelle de libration des

    opprims, libration historique qui se ralise rellement grce la pdagogie des opprims et

    lducation, conue comme une pratique de la libert .

    Pour pratiquer cette option de libration, lglise a bnfici du travail dducation populaire rendu

    possible par linvention dune pdagogie des opprims.

    Cette expression Pdagogie des opprims reprend le titre dun livre du pdagogue Brsilien Paulo

    FREIRE. Envoy par son gouvernement pour alphabtiser des paysans dans le nordeste du Brsil

    au dbut des annes 60, Paulo Freire labore et pratique une mthode dalphabtisation conue

    comme une pratique de la libert , pour reprendre le titre dun autre de ses livres traduit en

    franais.

    Au del de lapprentissage de la lecture de la lettre dun texte, Paulo Freire par sa pdagogie des

    opprims entend rendre les personnes, hier marginalises, capables de lire et donc de comprendre

    leur ralit pour acqurir la capacit de la changer par eux mmes.

    Se met en place un travail de formation, dducation populaire, appel souvent conscientisation

    en Amrique Latine, terme qui doit tre bien compris : il ne sagit pas seulement dune connaissance

    intellectuelle des choses ; il sagit dune connaissance qui permet une action de transformation

    sociale.

    Ce travail de conscientisation comprend plusieurs moments distincts et complmentaires qui se

    droulent dans le temps et qui sont en mme temps concomitants. Ils peuvent staler chacun sur

    des semaines ou des mois travers des visites aux villages paysans ou des runions de quartier dans

    la priphrie des villes.

    Le premier temps a pour but de donner aux gens la possibilit dexprimer tout ce quils vivent tous

    les plans de leur vie sociale, conomique, politique, religieuse. Des paysans indiens dans les Andes ou

    des paysans mtis, jusque l silencieux, prennent la parole et expriment ce qui fait leur vie. Ils disent

    la ralit dans laquelle ils sont immergs sans en avoir une connaissance utile.

    Le temps suivant, toujours inspir de la mthode de Paulo Freire, est plus prcisment le temps de la

    conscientisation. Le but recherch est que les gens acquirent une connaissance utile de leur ralit

    en reliant des vnements dautres, en comprenant les causes ou les consquences de ce dont ils

    ont parl dans le premier temps. La mthode utilise consiste essentiellement pour les animateurs

    crer en quelque sorte un effet miroir , qui permet ceux qui ont parl dune situation,

    dmerger , de prendre un peu de distance par rapport elle, de lanalyser, de la relier dautres

    situations identiques vcues par dautres villages ou dautres groupes sociaux.

  • 3

    Pour raliser cet effet miroir qui va permettre de rflchir la ralit (aux deux sens du terme),

    pour r-exprimer devant le groupe ce quil a dit, en quelque sorte pour le lui renvoyer, diverses

    mthodes pdagogiques sont possibles, comme, par exemple, lutilisation de dessins. On peut

    reprsenter deux situations diverses qui par leur juxtaposition provoquent des questions : un village

    sans point deau et ct, une fontaine qui sert la dcoration des places publiques de la ville

    voisine. On peut encore dessiner un arbre, avec le tronc reprsentant la situation voque, les

    racines pour exprimer les causes, les branches pour prciser les consquences.

    Une autre mthode frquemment utilise, le sociodrame , consiste faire reprsenter la situation

    par quelques participants, et ensuite engager un DIALOGUE avec lassemble sur ce qui a t vu et

    compris. Ainsi des gens jusque - l immergs dans des vnements quils ne matrisent pas,

    commencent en comprendre les rouages et seront donc en capacit, sils le dsirent, dagir et non

    plus seulement de dpendre.

    Deux groupes villageois revendiquant la mme terre saperoivent alors quils lont achete deux

    propritaires diffrents prtendant, chacun, avoir les titres lgaux de proprit. Ils dcouvrent que

    ladversaire nest peut tre pas tant lautre paysan contre lequel ils se battent, que plutt une

    structure sociale injuste o interviennent des propritaires, mais aussi des avocats, des organisations

    de ltat etc ; que cette situation est lhritage dune histoire de type colonial, que la situation est la

    mme dans dautres provinces, dans tout le pays et mme dans tout le continent.

    Le chrtien, on va y revenir, dcouvre simultanment que cest une situation vieille comme le monde

    et dnonce depuis des lustres par les prophtes dIsral : Malheur ! Ceux ci joignent maison

    maison, champ champ, jusqu prendre toute la place et demeurer seuls au milieu du pays Is. 5,

    8 (TOB)

    Surgit alors la question invitable : Que faire ? . Il faut insister fortement pour dire que la

    conscientisation nest pas seulement une dmarche de connaissance thorique, mais que dans la

    perspective de Paulo Freire, elle conduit ncessairement laction. La conscientisation a lieu sil y a

    rflexion action rflexion

    La capacit de comprhension acquise par les gens dans ce processus et complte en permanence

    par des cours de formation sur la Bible, sur les lois du pays, sur les ralits historiques, sociales,

    conomiques, permet au groupe, sil le veut, quand il le veut, dengager une action pour un

    changement social. La dcision dagir ne viendra jamais des animateurs.

    Cette action peut porter au dbut sur des revendications concrtes faites auprs des autorits pour

    obtenir leau, llectricit ou un chemin carrossable. Ensuite viennent les problmes de

    commercialisation des produits ou la cration de coopratives dachat. Et un jour ou lautre,

    surgissent les questions de proprit de la terre, ceci dans lensemble des pays dAmrique Latine,

    mais spcialement au Brsil. Pour les chrtiens, la dcision dagir sappuie sur le fait quils

    sidentifient au peuple croyant de la Bible et aux premires communauts chrtiennes. La lecture de

    St Jacques : La foi qui nagit pas est une foi morte , inspire et soutient leur mise en route.

  • 4

    Un point important quil faut mentionner, est que cette action se dcide et se ralise toujours

    collectivement. Tout le travail dducation par la conscientisation vise un changement social grce

    lorganisation de gens jusque - l isols. Des responsables mergent naturellement. Mais leur travail

    naboutit que sils sont dlgus dun village ou dun quartier, et reprsentatifs de la population.

    Lorsque des catholiques du continent se sont convertis au choix prioritaire des pauvres dans les

    annes 70, ils ont trouv dans la pdagogie des opprims de Paulo Freire le moyen de raliser

    leur ambition nouvelle. Il ne suffisait pas davoir la bonne intention de se rapprocher des pauvres, il

    fallait encore savoir comment faire. La pdagogie de Paulo Freire a accompagn la relecture de la

    Bible qui sest faite alors, ce qui a rendu possible la naissance de ce qui a t appel la thologie de

    la libration la suite de la publication du livre de Gustavo Gutierrez.

    Une des caractristiques de ce courant de la libration est ce que lon appelle loption

    prfrentielle pour les pauvres (ou choix prioritaire des pauvres .)

    Ce sont troi