art romain – peinture: illusionnisme romain

Download Art romain  – peinture: Illusionnisme romain

Post on 24-Feb-2016

53 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Art romain – peinture: Illusionnisme romain. Trompe l’œil – illusion d’espace et de volume Terminologie: perspective, perspective linéaire, tons, modeler, modelé de tons, mosaïque, tesselle, encaustique. La peinture dans l’Antiquité. - PowerPoint PPT Presentation

TRANSCRIPT

Lart chrtien primitif

Art romain peinture: Illusionnisme romainTrompe lil illusion despace et de volume

Terminologie: perspective, perspective linaire, tons, modeler, model de tons, mosaque, tesselle, encaustique

La peinture dans lAntiquitLa peinture grecque et romaine nous est bien moins connue que la sculpture et larchitecture car il en subsiste trs peu.Pratiquement il ne subsistent que les peintures murales de Pompi, ensevelies par lruption de Vsuve en 79 aprs J.C., et redcouvertes lpoque moderne.Elles datent presque toutes de la priode entre le Ier sicle avant J.C. et lan 79 aprs J.C.Nous allons en voir les traits essentiels.Les traits caractristiques: lillusionnisme, le trompe lil

Dabord imitation de revtement de marbre, aprs 100 avant J.C., la peinture murale cherche repousser ou ouvrir la surface des murs par des fentres ouvertes sur des paysages ou des personnages.

Fresco wall painting in a cubiculum (bedroom) from the Villa of P. Fannius Synistor at Boscoreale, ca. 4030 b.c.; Late Republican3Trompe lil: imitation de revtement de marbre dune colonne, peintures murales ouvrant la surface des murs par des fentres donnant sur un paysage architectural, les tableaux mythologiques, peints avec leur cadre

Pompi, villa des Mystres, dtail, imitation du marbre

ou personnages peints: peinture murale, Villa des Mystres, Pompi, vers 50 av. J.C.Ces vues architecturales travers les murs percs nous montrent laptitude de lartiste de rendre les diffrentes matires mais aussi de rendre la troisime dimension par le model et la perspective.

Fresco wall painting in a cubiculum (bedroom) from the Villa of P. Fannius Synistor at Boscoreale, ca. 4030 b.c.; Late Republican6Cest larchitecte Filippo Brunelleschi (1377-1446) qui a formul les principes de la perspective linaire:les lignes parallles, visuellement, se rejoignent dans le point de fuite, situ sur lhorizon, ainsi tous les objets et personnages reprsents dans lespace pictural rapetissent en sloignant;Terminologie: La perspectiveLa perspective, cest lart de reprsenter les objets sur une surface plane, compte tenu de leur position dans lespace par rapport lil de lobservateur.Lappliquer avec prcision et systmatiquement est un apport original de la Renaissance.

Mais le peintre romain ne rend pas la perspective de faon systmatique et cohrente. Si nous essayons de comprendre le rapport de taille ou la disposition exacte des maison, nous ny arriverons pas

Il faudra attendre la Renaissance pour en dcouvrir les principes mathmatiques et lappliquer avec rigueur

Raphal, Lcole dAthnes, 1510 Terminologie: Le model, le tonLe model, en peinture, cest lart de rendre le volume des objets, en donnant une illusion du volume sur une surface plane.Le volume dun objet en peinture est rendu par le ton, vu que les tons clairs semblent se rapprocher du spectateur, alors que les tons plus sombres donnent lillusion de sloigner. Le ton, cest le degrs dintensit dune couleur (le ton plus clair est obtenu en ajoutant du blanc, le ton plus fonc en ajoutant du noir)

Les romains savent utiliser le model de tons pour rendre le volume des corps

Hercule et son fils Tlphe, peinture murale dHerculanum, vers 70 aprs J.C.

Peinture murale, Villa des Mystres, Pompi, vers 50 avant J.C.

Peinture murale, Villa des Mystres, Pompi, vers 50 avant J.C.La dcoration se fait aussi de mosaques, qui dcorent les sols et les murs. Il sagit de motifs gomtriques ou de scnes. Les mosaques sont faites avec de tesselles de pierre fixes par le ciment.

Parmi ces mosaques, motifs dcoratifs (faune aquatique, oiseaux sabreuvant sur une coupe)

Scnes historiques: La bataille dIssus (La bataille dAlexandre et des Perses), mosaque daprs une peinture hellnistique, Pompi, Ier sicle avant J.C.

La bataille dAlexandre et des Perses, dtail, Pompi, Ier sicle avant J.C.Les portraits: dans les mosaques reprsentant les personnages, nous pouvons voir que le genre du portrait, que nous avons vu en sculpture, a aussi exist en peinture.

Les seuls portraits peints qui nous restent proviennent de Fayoum, en gypte. Ils recouvraient les visages des corps momifis, et reprsentent l'ultime volution des masques funraires aussi bien gyptien, que romain. Nous trouvons dans ces portraits aussi la fascination des Romains des premiers sicles de notre re pour des religions dans lesquelles la mort n'apparat plus comme la fin de l'me.

datant des premiers sicles de notre re (Ier au IVe sicle)18Travail pratique: model de tonsRaliser en gouache sur du papier aquarelle de format A4 un dgrad de tons (du noir au blanc): dabord une bande rectangulaire, puis deux cercles concentriques: le premier du noir en priphrie au blanc au centre, et lautre vice versa (noir au centre, blanc en priphrie). Ceci peut tre ralis aussi avec une couleur primaire, ce moment obtenir les tons plus clairs en ajoutant du blanc, et les tons plus foncs en ajoutant du noir.