arles circuits piétonniers

Download Arles circuits piétonniers

Post on 18-Jul-2015

16 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

ArlesCircuits pitonniers

RESIDE, RSEAU

DES

SITES

POUR LE

DVELOPPEMENT

Arles,

Le circuit de la RomanitCinq villes, associes pour la mise en valeur de leurs sites archologiques Le circuit de la Romanit :

Kasserine (Tunisie), Constantza (Roumanie), Mertola (Portugal), Merida (Espagne), Arles (France).Ces cinq villes se sont regroupes en 1999 afin de valoriser leur patrimoine antique dans les domaines du dveloppement touristique, de la conception de produits artisanaux drivs et de l'tude scientifique de ce patrimoine. L'objectif principal de ces cinq villes consiste faire en sorte que leurs sites prestigieux deviennent des leviers de l'activit conomique et touristique, tout en mettant en valeur et en respectant la qualit de ce patrimoine. Le projet a pu tre dvelopp grce au financement conjoint de la ville d'Arles, du Conseil Rgional Provence Alpes Cte d'Azur et de la Commission Europenne.

Le projet Rside a t financ par la Commission Europenne dans le cadre d'un programme ECOS-OUVERTURE

5 circuits pour dcouvrir Arles3 au dpart de lOffice de Tourisme et 2 au dpart de la Place du Forum

P8

Arles Antique Arles Mdivale Arles et classique Renaissance Arles Van Gogh et Vincent Arles du le circuitpatrimoine mondial

P10

P12

P16

P20

Arles,

Ville dArt et dHistoire Patrimoine mondial de lhumanitSon pass glorieux, la richesse de son architecture et la varit de ses uvres dart en font une des capitales de la Provence. Elle a toujours attir des hommes inoubliables. Son patrimoine, multiple et en partie mconnu, est fascinant dcouvrir. Qui peut, aprs son passage Arles, oublier les sculptures romaines prsentes dans le muse archologique construit par H. Ciriani, la splendeur du clotre Saint-Trophime, llgance classique de lHtel de Ville, les collections dart contemporain et photographiques ? Les maisons et les htels particuliers des XVIe et XVIIe sicles, btis avec art et originalit par les Arlsiens, sont autant de joyaux enserrs dans un tissu urbain qui a gard le charme du pass et qui souvre lavenir.

Le label Villes et Pays dArt et dHistoire attribu Arles montre que la ville dveloppe une vritable politique danimation du patrimoine lintention des Arlsiens et des visiteurs. Le patrimoine romain et roman dArles est inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial par lUNESCO.

Le Muse de lArles et de la Provence antiquesrassemble les collections arlsiennes depuis la prhistoire jusquau VI e sicle aprs J.C. Un remarquable ensemble de la statuaire augustenne provenant du Thtre, y est expos, ainsi que la clbre collection des sarcophages dpoque chrtienne. Le Muse abrite galement un centre de recherches archologiques, un laboratoire de restauration et une bibliothque spcialise.

5

Les enceintes successivesd

Arles

En 46 av. J.C. Jules Csar fonde une colonie dans un territoire ligure fortement hellnis. Le rempart de la ville romaine, dont le trac est bien connu lest et au nord, se resserre la fin de lAntiquit et au dbut du Moyen-Age, priodes dinscurit. Au XIIIe sicle sdifie lenceinte qui entoure tous les quartiers de la ville : lHauture, la Cit, le Mjan (le millieu), le vieux Bourg et le Bourg neuf (ce quartier, aujourdhui quartier de la Cavalerie, a t bombard en 1944). La ville garde ce primtre, qui correspond aux limites actuelles du secteur sauvegard, jusquau XIXe sicle.N

ARLES Ier - IVe sicle

Ncropole

Ncropole

Cardo

DecumanusCardo

Aq u

ed u c

Ncropole0 100 200 300 400 500 m

Ncropole

N

ARLES Ve - VIe sicle

Ncropole

Ncropole

Ncropole0 100 200 300 400 500 m

Ncropole

6

Quelques couvents dont celui des Carmlites (XVIIe sicle), sont construits lextrieur des remparts. Le quartier de Trinquetaille, lui, se situe de lautre ct du Rhne. Aujourdhui, la ville sest tendue, mais les quartiers traditionnels subsistent. Ainsi, la Roquette ( louest) avec ses maisons de mariniers et le quartier Portagnel ( lest), o vivaient les bergers, offrent aux promeneurs le plaisir de dcouvrir des rues troites et des places ombrages.

ARLES XIIe - Fin XIIIe sicle

N

Bourg Neuf

Juiverie Mjan Cit Bourg Vieux Hauture

XIIe s.

Fin XIIIe s.

0

100

200

300 400

500 m

ARLES XIIe - Fin XIIIe sicle

N

0

100

200

300 400

500 m

7

C

I

R

C

U

I

T

ArlesantiqueArles a une vocation de carrefour. Proche de la Mditerranne, ce point de rencontre entre une route terrestre reliant lItalie lEspagne et une voie fluviale, le Rhne, intresse les Grecs puis les Romains. En 46 av. J.C., Jules Csar fonde une colonie de droit romain dans ce territoire ligure fortement hellnis. La ville avec son port fluvial et son port maritime, Fos, senrichit de superbes monuments qui marquent la puissance de Rome. De grands empereurs, comme Auguste, puis Constantin aident son dveloppement. Tmoins de ce riche pass, les objets archologiques trouvs depuis plusieurs sicles dans le sol arlsien, sont aujourdhui prsents au Muse de lArles et de la Provence antiques.

v Le Muse de lArles et de la Provence antiques 1Il abrite les objets archologiques antiques autrefois conservs dans les collections prives ou publiques de la ville.

v Le Cirque Romain 2Partiellement fouill. Il fut construit en 150 ap. J.C. pour les courses de chars. Il contenait 20 000 spectateurs.

v Colonnes dun temple du Forum 3II e sicle ap. J.C. Place du Forum. Elles sont lunique vestige en lvation du Forum, centre administratif, conomique et religieux de la cit romaine.

v Les Cryptoportiques 430 20 av. J.C. Soubassements du Forum, ils supportaient le grand portique de colonnes qui encadrait la place centrale.

v Loblisque 5En granit provenant de Turquie, il dcorait le mur central du cirque romain. Il fut transport sur la place de lHtel de Ville au XVIIe sicle.8

v Les Alyscamps 6Ils furent dabord une des ncropoles de la ville romaine, situes lextrieur des remparts, le long de la via Aurlia.

v La porte dAuguste 7Porte fortifie situe lest de la ville romaine, o arrivait la via Aurlia venant dItalie.

v Le Thtre Antique 20 10 av. J.C. 8Contrairement la plupart des thtres romains (Orange), il est bti au sommet de la colline. Lieu de spectacle lpoque romaine et de nos jours, il a servi de carrire au Moyen-Age.

v LAmphithtre 9Construit vers 80 ap. J.C., 20 000 spectateurs pouvaient sinstaller sur ses gradins. Il est aujourdhui un grand lieu de spectacles taurins.

v Vestige dun dallage antique 0Rue du Sauvage. Visible dans les caves de lHtel dArlatan de Beaumont (XVIe-XVIIe sicle), il est un lment du Forum.

v Les Thermes de Constantin {IVe sicle ap. J.C. Etablissement de bains publics dont il reste les salles chaudes (caldarium), galement lieu dactivits sportives possdant souvent une bibliothque.

Le Thtre romainInstall au sommet de la colline de lHauture, le Thtre dArles a vu sa construction termine vers 10 avant J.C. Dune capacit de 10 000 places, il comportait un trs riche dcor de marbre dont quelques pices nous sont parvenues comme la statue dAuguste ou la trs clbre Vnus dArles conserve au Louvre. Le Thtre a t dgag des maisons qui lencombraient au XIX e sicle.9

C

I

R

C

U

I

T

ArlesmdivaleDs le IV e sicle la communaut chrtienne dArles construit prs de lenceinte de la ville une premire cathdrale. Au V e sicle transfre proximit du Forum, celle-ci prend le nom de St. Etienne et devient pour un temps Primatiale des Gaules. Cest l quau XII e sicle sont btis lglise St.Trophime et les btiments canoniaux, autour dun clotre. Tout prs, se dressent de nombreuses glises et des couvents, dont le plus clbre est celui de St. Csaire. En plein essor conomique, Arles accueille les plerins qui se dirigent vers St.Jacques de Compostelle par la via Tolosana. La ncropole des Alyscamps est devenue un des plus grands cimetires chrtiens dOccident, autour des tombes du martyr arlsien Genest et de celles de saints vques.

Le portail Saint TrophimeCe portail admirablement conserv na pas subi les outrages des guerres de religions. Depuis le XIIe sicle les pollutions diverses ont accumul des concrtions noires allant parfois jusqu 1 cm dpaisseur. La restauration par microabrasion a permis de dgager les crotes sans altrer lpiderme de la pierre. La renaissance de cet ensemble monumental nous rvle une tonnante polychromie de matriaux et une sculpture dune qualit exceptionnelle.

v Eglise Saint Trophime 1XIIe sicle. Cathdrale romane clbre pour la richesse des sculptures de son portail dont le thme principal est le jugement dernier. .

v Clotre Saint Trophime 2XIIe - XIVe sicles. Orn dun superbe dcor roman, il relie les btiments o vivaient les chanoines de la cathdrale.

v Portes mdivales du clotre 3XIIe - XIVe sicles. Rue du Clotre, ancienne entre du Clotre.10

v La Tour de Roland 4Arcades de lenceinte du thtre romain transformes en tour de dfense au Moyen-Age.

v Porterie du Grand Couvent 5XVe - XVIIIe sicles. Rue du Grand Couvent, entre de labbaye St.Csaire jusqu la Rvolution.

v Chapelle St.Jean de Moustier 6 Chapelle St.BlaiseXIIe sicle. Rue Vauban. Elles font partie du couvent St.Csaire, premier couvent de femmes dOccident fond par lvque Csaire au VIe sicle.

v Les Alyscamps 7Ce cimetire mdival fut desservi au Moyen-Age par les moines bndictins qui firent construire lglise St.Honorat au XIIe sicle.

v Tour des Mourgues 8Cette tour romaine fut enveloppe par une structure mdivale (XIVe sicle).

v Eglise Notre Dame de la Major 9XIIe s