année 1944

Download Année 1944

Post on 15-Mar-2016

222 views

Category:

Documents

4 download

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Document patrimonial de la Bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation, Université des Antilles et de la Guyane. ORkidé : valorisation des archives minières de Guyane.

TRANSCRIPT

  • SOCIETE D'ETUDES ET D'EXPLOITATIONS MINIERES DE L'ININI

    ANNEE 1944

    . Les travaux effectus en 1944 sur les Permis gnraux de Recherches attribus la S.E.E.M.I., ont eu pour objet :

    1 La poursuite des travaux topographiques, et d'explorations minires xxxxxxxxx du Bassin des Rivires Lzard, ils ont t effectus paralllement aved l'augmentation progressive du rayon d'action de nos reconnaissances .

    2 Ce n'est qu'en Dcembre 1943 que nous avonspu recevoir, aprs plus de six mois de dmarches , et de multiples difficults matrielles, un nouvel ingnieur, gologue diplm des cales de Nancy et de Stusbourg. Venu de QUITO ( Equateur) ou il enseignait la minralogie et la gologie dans une cole technique du Gouvernement * Il n'a pu copaener travailler utilement qu'en Mars aprs une priode d'acclimatement assez dure ( QUITO bien que sous l'quateur est situe prs de 2.000 mtres d'altitude et les conditions de travail y sont essentiellement diffrentes de celles que l'on rencontre en G-uyane ).

    L'arrive de cette nouvelle recrue, la possibilit de disp oser nouveau de carburant entrs petite quantit, nous ont permis de reprendre enn 1944 des travaux commencs ou prvus depuis 1940 et 1941.

    Les deux annes de prparation P.I. et B.M. commenaient galement porter leur fruits, et la main-d'oeuvre forme notre

    contact devenait progressivement susceptible de former de nouveaux 'noyaux d'encadrement pour les jeunes recrues, et par consquent de st servir de base de dpart la constitution de nouvelles brigades de recherches.

    Mous nous excusons d'insister ainsi sur les difficults matrielles que comporte l'excution des travaux en G-uyane, mais nous avons la cinviction d'tre utiles tois ceux de nos successeurs qui, dans l'avenir, seront appels entreprendre des recherches ou des prospections en ce pays. Il est indispensable de pouvoir d isposer de tout, absolument tout, le petit matriel ncessaire ds l'arrive, de constituer par avance les dpots de vivres et de matriel, et de co compter pour pratiquement inexistantes les possibilits localesen : Matriel de Campement,etautxx , mobilier, popote, vaissele, outillage chaussures etc etc , indispensables l'organisation d'une tourne en brousse mme si cette dernire ne doit compter qu'un trs faible effectif;

    Nous nous mettons trs volontier la disposition de ceux de nos collgues qui seraient appels venir entreprendrons travaux

    . te if r

    MANIOC.org ORkid

    MANIOC.orgRseau des bibliothques

    Ville de Pointe--Pitre

  • de ce gebre en Guyane pour les renseigner utilement sur toutes les mul-tiples questions d'organisation matriellequi nous apparaissent comme absolument indispensable.

    MANIOC.org ORkid

    MANIOC.orgRseau des bibliothques

    Ville de Pointe--Pitre

  • SOCIETE D'ETUDES ET D'EXPLOITATIONS MINIERES DE L'ININI

    ANNEE 1944

    RESUME DES TRAVAUX EFFECTUES

    DECRETS MINIERS

    Il est ncessaire de rappeler ii que les Dec-

    rets instituant les PERMIS GENERAUX de notre Socit en

    Gyuane et Inini, qui avaient t prpars par le Dpartement

    en 1939, et mis au point en Mars - Avril 1940, pendant la

    prmire partie de la guerre, n'ont finalement t publis

    en France "zone libre" qu'en Avril 1941 et promulgu la

    Colonie en Novembre de la mme anne.

    MMrs . RAOUST , HERISSON et LEGAY avaient au Maroc

    attendu au Maroc pendant SEPT mois, la possibilit de franchir

    l'Atlantique par le premier bateau destination des

    Antilles, Arrivs ennGuyane le 31 / 12/ 41 ils se trouvrent

    presque immdiatement dans l'impossibilit matrielle de

    recevoir de nouveaux adjoints et tout nouvel quipement,

    xxxxx ces raisons ont imprieusement limit l'importance des

    travaux qu'ils ont pu entreprendre et conduite bonne s fins

    MANIOC.org ORkid

    MANIOC.orgRseau des bibliothques

    Ville de Pointe--Pitre

  • POSSIBILITES IMMEDIATES

    Les chiffres obtenus jusqu'ii devraient pouvoir tre ' confirms, ds maintenant par la mise en service" d'une instal-lation pilote? Celle i permettraient de dterminer les coef-ficients de correction apporter nosestimations. C'est dans ce but que ,ds 1942 , nous avonspass la commande d'un ensemble dragline dredge et ponton laveur, qui aurait permis d'une part de mettre au point le meilleur schma de lavage adopter pour les minerais Guyanais, et d'autre part d'apporter la "mcanie livre par les constructeurs les corrections ncessaires pour adapter l'appareil la nature particulire des gisements exploiter.

    leur

    Le droulement des vnements internationaux depuis 1942 n'a pas permis que nouspuissions entrer en possession de cette installation, toutes commandes de matriel aux Etats Unis , et particulirement celles se rapportant l'extraction de l'or furent interrompues a partir de xxentre en Guerre avec le japon.

    Nous donnons i-dessous copie d'un extrait de la note remise aux autorits de Guyane le 20 Mars 1943, par le dlgu amricain du Lend Lease des ET tas-Uni s.

    "" CITATION En attendant de nouvelles instructions, les demandes de fou* fournitures

    " fournitures devraient tre soumises au Consul des Etats-Unis, qui les fera parvenir l'organisme comptent du Gouver-nement des Etats-Unis.

    Il serait bon d'ajouter que le Gouvernement des Etats-Unis ne prtera aucune aide l'extraction du la production de l'or. Il vaudrait mieux que la main-d'oeuvre et les machines soient dtournes vers d'autres fins, telles que la collaboration avec les Ingnieurs de l'arme des Etats Unis etvia fourniture de produits indispensables la vie plutt que de contribuer au maintient et l'extension de

    " l'exploitation aurifre. On admet que la Guyane se sert de son OH pour l'acquissition de produits qui lui sont nces-saires au Brsil. En consquence, le Gouvernement des Etats-Unis ne recommandera probablemnt pas l'arrt de toute production d'or, mai s cependant il ne fournira certainement

    MANIOC.org ORkid

    MANIOC.orgRseau des bibliothques

    Ville de Pointe--Pitre

  • Le consul des Etais-Unis aux Antilles pressenti

    pour venir appuyer notre demande a rpondu en se rcusait ,

    dans les termes que nous reproduisons ci-dessous s

    " As you may know,refusal or aproval of susch orders is " based upon the considration of how the equipments use " will contribute directly or indirectly to the prosecution " of the common war or to the furtherance of material produc " tion

    . I have carefully discussed this mather with the

    " Economie Analyst, Mr. A. J. Hiern, attached to the Consulate " It appears, under the orders currently in force , that the " Consulate cannot support your order . " I regret exceedingly that I am unable to take any " action. However, should the situation change in the future, " you may rest assured that I will do everything possible " within the then existing rules and rgulations to aid you, "A As I shortly expect to visit French Guiana I will discus " this matter with you personnall with kindest regards for " yourself and Mrs Raoust , I remain .

    Sincerely yours ,

    bassin de la RIVIERE de kourou

    La mare se fait sentir sur la Rivire de Kou-

    rou jusqu' la Roche Lodate , et dans la Crique CAMPI jusqu'

    l'embouchure de la crique NELSON.

    Le Bassin de la Rivire de Kourou semble actuel-

    lement entirement dsert , et sauf dans les criques COUI et

    PATAWA , o existe encore un semblant d'activit , toutes les

    criques sont impraticables et encombres de troncs d'arbres

    abattus .

    Les criques Nationale et CAMPI ne sont pas navi-

    gables en saison sche.La circulation dans la crique Patawa est

    difficile entre septembre et novembre au moment de l'tiage .

    On rencontre dans la Rivire de KOUROU un seul

    MANIOC.org ORkid

    MANIOC.orgRseau des bibliothques

    Ville de Pointe--Pitre

  • 1944 1194-9-3- 9

    RIVIERE DE KAW. Aperu gologique Comme partout ailleurs en Guyane, lagologie esta difficile tudier. On nevoit rien le long de la rivire, on voit peu dans la fort . Les obsevations qui ont pu tre faites sont bases sur quelques rares affleurements rencontr et sur les lments observs lors des travaux xxxxxxxx d'exploration dans cette rgion.

    D'une faon gnrale , cette rgion est constitue essentiellement par des schistes mtamorphiques verticaux. (Probablement des paraschistes) et par des roches vertes (surtout diorites et diabases) intrusives. Quelques morceau* qui semblent tre un greisen ( quartz muscovite ) ont t

    rapports des abords de la Crique Mathieu, dansla couche alluvionnaire. Nous avons rencintr aussi quelques lments d'une roche trs altre, qui ressemble ,lapegmatite. Cette observation semblerait indiquer que la constitution gologique de la rgion risque d'tre un peu plus complique qu'elle ne le parat premire vue.

    Lasrie mtamorphique observe est reprsente par des schistes sricite, confirmer, un peu graphiteux ou charbonneux, verticaux, fortement dcomposs, orients N-20W.

    A l'ancien chantier situ environ 1Km, 500 du campement prs du village Baba, crique Mathieu, ou les bricol eurs ont autrefois cherch de l'or, on a rencontr aussi dans les cailloux rouls des alluvions, des schistes quartzeu et des schistes sricite.Un affleurement de ces derniers, a orient N-20W avec un pendage vertical, existe dans le lit d'une branche de la crique Mathieu au voisinage du village Baba.

    Les intrusions de roches basiques sont trs frque-ntes, ils s'agt surtout de diabases et de diorites. Prs du degrad Mathieu elles forment probablement le soubassement dee collines couvertes par la latrite

    Les latrites sont trs dveloppes danslargion. Elles rsultent probablement de la trnsformation des roches ruptives, et sont gnralement riches en fer. Notre impressi est que cette cuirasse de