aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa conservation de la diversité ... ?· conservation de la diversité...

Download aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa Conservation de la diversité ... ?· Conservation de la diversité des…

Post on 12-Sep-2018

213 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • 1

    Animal Genetic Resources Information, No. 21, 1997

    Planchenault et Boutonnet

    Conservation de la diversit des ressources gntiquesanimales dans les pays dAfrique francophone sub-saharienne

    D. Planchenault1 & J.P. Boutonnet2

    1CIRAD-EMVT, Paris, France2INRA, Montpellier, France

    AGRI 1997 21: 1-22

    Rsum

    A la suite de la confrence des Nations Uniessur lenvironnement et le dveloppement(CNUCED, Rio 7 juin 1992) et la conventionglobale sur la biodiversit, la FAO aprogramm neuf missions travers le mondepour identifier des projets pouvant contribuer la conservation des ressources gntiquesdes animaux domestiques. Le prsent papierexpose le rsultat de la mission concernant lespays dAfrique francophone sub-saharienne.Lapproche des races est fonde sur la priseen compte des contraintes du milieu, desobjectifs de llevage, des marchs desproduits et des structures sociales impliques.Linventaire fait ressortir la grande diversitdes races danimaux de ferme, lie ladiversit des modles dlevage et de leursobjectifs. Les races sont mal caractrises,leurs effectifs sont mal connus. Les typesgntiques sont adapts des modlesdlevage en pleine volution sous linfluencedes marchs des produits et de la pressiondmographique. Les levages intensifs(villageois ou industriels) se dveloppent plusvite que les levages extensifs (pastoraux oude basse-cour). Il en rsulte que les caractresgntiques privilgis par les leveursvoluent profondment. Il est donc ncessairede mieux caractriser les races danimaux deferme et de rechercher les critresdadaptation du cheptel une exploitationplus intensive et mieux oriente.

    Summary

    Following the United Nations Conference onthe Environment and Development (UNCED,Rio de Janeiro, June 7, 1992) and the GlobalConvention on Biodiversity, FAO plannednine missions around the world to identifyprojects that could contribute to theconservation of the genetic resources ofdomesticated animals. This paper presentsthe results of the mission undertaken in theSub-Saharan francophone countries of Africa.The approach followed with regard to thebreeds took into consideration theenvironmental constraints, the breeding andproduction objectives, the markets of theproducts and the existing social structures.The inventory reflects the great diversity ofthe farm animal breeds which is the result ofthe diversity in breeding practices and modelsand of their objectives. The breeds are badlycharacterised and their numbers are not wellknown. The genetic types are adapted toproduction models which are in full evolutionunder the influence of the existing marketsand that of their population pressure. Theintensive animal farms (village or industrial)develop much faster than the extensive ones(pastoral or farm...). The result is a majorchange of the genetic characters favoured bythe breeders choices. It is thus necessary tounderstand and characterise better the farmanimal breeds and look for criteria ofadaptability of the herds to the more intensiveand more purpose oriented exploitation.

    Key words: Race locale, Zbu sngalais,Catalogue, Biodiversit, Evolution de l'levage

  • 2Conservation de la diversit des ressources gntiques animales dAfrique

    Introduction

    Le continent africain est dtenteur dunepartie importante de la diversit des animauxdomestiques. Il abrite les espcesdomestiques les plus reprsentatives (bovins,ovins, caprins, porcins, quins, asins,camelins) sans omettre les volailles (poules,pintades, canards, dindons, oies) et certainsrongeurs (lapins et aulacodes). Quelque 400espces ou varits danimaux domestiquessont reconnues en Afrique. Quelques-unes deces espces ont t remarquablementtudies, mais une grande majorit dentreelles na fait lobjet que de peudinvestigations. Ltude rcente, publiedans le World Watch List, na pu rassemblerune information significative que sur 180 des400 races (ou varits) connues mais parfoisuniquement dcrites par leur nom et leurrpartition gographique.

    Avant daller plus loin, il convient de faireune mise au point sur lemploi de certainstermes. Dans ce document, le terme de racesera employ dans un sens extrmementlarge. Il pourra sagir de vritables racesisoles, parfaitement connues et tudies(comme le bovin Kouri du Lac Tchad), ou depopulations, isolats, familles, sous-famillesqui ont t dcrits dans certains documents,mais pour lesquels les travaux decaractrisation sont peu avancs ou nonraliss. Deux exemples illustrentparfaitement cette situation. Les chvresArabe, Maure, Touareg, du Sahel voltaque,du Kanem etc. sont-elles toutes diffrentes?Le porc de Korhogo de Cte dIvoire est-ildiffrent du porc de Dapaong du Togo? Danstous les cas, le terme de race sera employ.

    Pour le terme de conservation, nousutiliserons la dfinition donne dans laStratgie mondiale de la Conservation qui at prpare par lUnion internationale pourla conservation de la nature et de sesressources (UICN), en collaboration aveclOrganisation des Nations unies pourlducation, la science et la culture (UNESCO),lOrganisation des Nations unies pourlalimentation et lagriculture (FAO), leProgramme des Nations unies pourlenvironnement (PNUE) et le World Wildlife

    Fund (WWF). La conservation, cest lagestion, en vue de lutilisation par lhomme,de la biosphre, dans le but de retirer lemaximum davantages pour la gnrationactuelle, tout en maintenant son potentiel,afin de pouvoir satisfaire les besoins et lesaspirations des futures gnrations. Laconservation est donc un concept positif quicouvre la prservation, lentretien, lutilisationdurable, la restauration et lamlioration delenvironnement naturel.

    La prservation proprement dite est lapartie de la conservation qui consiste isolerun chantillon dune population de souchesgntiques animales pour lentretenir dans unenvironnement exempt des forces humainesqui risquent de provoquer une modificationgntique. Ce procd peut tre effectu insitu, les spcimens tant alors des animauxvivants, dans leur environnement naturel, ouex situ, les chantillons tant prservs parexemple par stockage cryognique. Ceconcept est beaucoup plus statique que leprcdent puisquil parle disolement mais ilnexclut pas des actions de valorisation.Seules les actions de lhomme pouvantentraner des modifications gntiques sontrejetes.

    Le problme de lvolution en fonction descontraintes de milieu nest pas abord.

    A un stade intermdiaire, la conservationpar la gestion consiste soumettre unchantillonnage, ou lensemble dunepopulation animale, une modificationgntique contrle dans le but dentretenir,dutiliser, de restaurer ou damliorer lesressources gntiques animales en vue duneproduction spcifique donne. En effet, lamanire souvent la plus efficace de conserverles ressources gntiques, est daider lesagriculteurs mettre en valeur leurs races et les utiliser. Les critres damlioration sont leplus souvent quantitatifs, dans le cas delAfrique o la productivit des animaux restefaible. Les critres de qualit en vigueur dansles pays dvelopps (composition du lait,forme et tat dengraissement des carcasses)nont pour le moment pas dintrt puisqueaucun circuit commercial nest capable de lesvaloriser. En revanche, certains critresdoivent tre conservs au cours delamlioration gntique sous peine de faire

  • 3

    Animal Genetic Resources Information, No. 21, 1997

    Planchenault et Boutonnet

    perdre tout dbouch au produit. Il en vaainsi de la couleur des ovins de Tabaski, despoulets destins au sacrifice. Le format desanimaux est galement important enproduction de viande car il dtermine le typede prparation culinaire. Des porcs de 80 kgnont aucune chance dtre vendus si lapopulation a lhabitude de consommer desporcs de 20 kg!

    Cest dans ce contexte du Programme deConservation et de Gestion des RessourcesGntiques Animales dans le monde que laFAO a entrepris didentifier et de dcrire lesdiffrentes races danimaux domestiquesreconnues et de reprer les principauxproblmes lis la conservation de labiodiversit. Compte tenu des diffrencesimportantes qui peuvent exister entre lesmilieux, les conditions climatiques, lessystmes dlevage, les systmes deproduction ou les conditions socioculturelles,les objectifs attendus devaient rechercher unemeilleure adquation possible entre ledveloppement de lanimal et son maintiendans lcosystme quil valorise. Pour rendrelensemble comprhensible, il tait essentielduniformiser le mode de collecte delinformation sur les diffrentes races. Danscet esprit fut cr le systme dinformationsur la diversit des animaux domestiques(GIS-DAD ou Global Information System forDomestic Animal Diversity) dont la partievisible actuellement, outre les questionnaires,est reprsente par le World Watch List. Cedocument essentiel doit tre mis jour defaon permanente grce une base dedonnes en liaison directe avec lesmodifications du milieu ou desconnaissances.

    Mthodologie de Travail

    Le travail prsent ici appartient unensemble de neuf missions planifies travers le monde, par la FAO1, pour identifieret slectionner les projets pouvant contribuerde faon significative la conservation de ladiversit des diffrentes espces danimauxdomestiques. Il sintresse essentiellement lAfrique francophone sub-saharienne(Angola, Bnin, Burkina Faso, Burundi,

    Cameroun, Cte dIvoire, Guine, Mali,Mauritanie, Niger, Rpublique Centrafricaine,Sngal, Tchad, Togo).

    Pour chacune des espces considres(bovins, ovins, caprins, quins, asins, porcins,camelins, volailles), nous avons recherch lenom de la race de faon aussi prcise quepossible. La prcision se rfre lemploi localqui est fait de cette race. Ainsi le zbu WhiteFulani est enregistr sous ce terme si cettedsignation correspond un emploi courant.Le terme Akou ou Fulani peut tre rserv la description dune autre race dans un autreenvironnement. Si, communment, il nestpas fait de diffrence dans lemploi de cesdiffrents termes, ces derniers sont placs ensynonymes. Tous les synonymesorthographiques sont no

Recommended

View more >