5e biennale de quatuors à cordes - philharmonie de ?· les quatuors à cordes de wolfgang rihm...

Download 5e Biennale de Quatuors à cordes - Philharmonie de ?· Les quatuors à cordes de Wolfgang Rihm Avec…

Post on 03-Sep-2018

216 views

Category:

Documents

0 download

Embed Size (px)

TRANSCRIPT

  • Roch-Olivier Maistre,Prsident du Conseil dadministrationLaurent Bayle,Directeur gnral

    5e Biennale de Quatuors cordes

    Samedi 21 janvier - 11hQuatuor Ysae

    Les concerts de 11h, 17h30 et 20h30 du samedi 21 janvier sont diffuss en direct sur les sites Internet

    www.citedelamusiquelive.tv, www.medici.tv et www.arteliveweb.com, en partenariat avec France Musique.

    Ils y resteront disponibles gratuitement pendant quatre mois.

    Vous avez la possibilit de consulter les notes de programme en ligne, 2 jours avant chaque concert,

    ladresse suivante: www.citedelamusique.fr

  • Les quatuors cordes de Wolfgang Rihm

    Avec Karlheinz Stockhausen, Mauricio Kagel et Helmut Lachenmann, Wolfgang Rihm est une des grandes figures du paysage musical allemand contemporain. Il se distingue de ces trois mousquetaires par une prise de distance avec le radicalisme darmstadtien. La souplesse de sa pense musicale et son humanisme, sa manire de cultiver la tradition non pas conserver les cendres, mais perptuer la braise (F. Hauser) en font dans son pays un des compositeurs les plus reconnus et les moins discuts.

    Ayant abord tous les genres, Rihm, dont le catalogue dpasse aujourdhui trois cent cinquante uvres, sest particulirement intress au quatuor avec dj une vingtaine de partitions dont douze quatuors numrots. Pour moi, dit-il, le mot quatuor cordes est magique. Tout le caractre magique de lart vibre, sonne dans ce mot. Le quatuor porte en lui tout la fois ce qui est de lordre de lintime et de lordre public, en mme temps. [...] Cest sans rire que le quatuor dvore celui qui sen empare pour le composer. Avec le quatuor cordes, il faut livrer un combat, la fois mordant et tendre.

    Ce combat, qui se rvle en fait plus mordant que tendre, est voqu musicalement dans le deuxime mouvement, Battaglia, de son Dixime Quatuor. linverse, en dehors du Troisime Quatuor dont le titre, Im Innersten, suggre une plonge dans la plus grande intriorit, Rihm ne nous convie que rarement la mditation, au recueillement ou la contemplation. Les mouvements ou mme les passages lents sont rares et lorsquil y en a, ils sont brefs et souvent angoisss car ils sont infiltrs souterrainement par une certaine violence ou ils sont tendus vers un ailleurs dramatique: soit ils prparent les conflits venir de luvre, soit ils portent le poids de ceux qui ont eu lieu. Aussi les quatuors ne proposent que peu de moments de srnit ou mme de calme et ils ne portent aucune envole de lyrisme effusif. Lessentiel sexprime sur un mode turbulent et trpidant, cahotant et crpitant.

    Rihm ne cultive pas une criture du motif, il recourt peu des techniques de dveloppement ou de variation. Chez lui lessentiel est instinctif, pulsionnel. Do la forme de ses uvres ou de ses mouvements, faits de squences disparates, ouvertes lvnement. Do la nature particulire du matriau qui se forme davantage dans llan du cur et selon les gestes du corps que dans le mouvement de la pense abstraite. Cest pourquoi la palette sonore utilise ne rsulte pas, comme chez Lachenmann, de rflexions sur la nature du son et elle ne dcoule pas dune recherche pour inventerde nouveaux modes de jeu; elle vient directement des motions ou des nerfs.

    Cependant, son uvre pour quatuor tmoigne dune volution stylistique particulirement sensible dans le corpus des quatuors numrots. Les quatre premiers se situent dans la tradition de lcole de Vienne avec une rfrence beethovnienne; exprimentaux, les quatre suivants explorent diffrents pistes (dialectique bruit-son, rptitivit, etc.) en se focalisant sur le geste sonore cens tre expressif en soi, en dehors de toute rhtorique. uvres de synthse, les quatre suivants reviennent une esthtique de la note plus que du son et tirent leur force expressive de puissants contrastes. Reste dcouvrir lorientation prise par le Treizime Quatuor, cr dans le cadre de cette 5e Biennale de quatuors cordes.

    Bernard Fournier

  • Chronologie

    1966 Quatuor en sol en un mouvement1968 Quatuor1970 Quatuor n 1 op. 2 1970 Quatuor n 2 op. 10 1971 Tristesse dune toile 1976 Quatuor n 3 Im Innersten 1980-1981 Quatuor n 4 1981-1983 Quatuor n 5 Ohne Titel 1983-1984 Zwischenblick: Selbsthenker1984 Quatuor n 6 Blaubuch 1985 Quatuor n 7 Vernderungen1987-1988 Quatuor n 8 1991 Zwischen den Zeilen 1992-1993 Quatuor n 9 Quartettsatz 1993-1997 Quatuor n 10 1999 Fetzen 1 2002 Fetzen 2 2000-2001 Quatuor n 12 2003-2004 Quartettstudie 2005 Grave In memoriam Thomas Kakuska1998-2010 Quatuor n 11 2011 Quatuor n13

    Retrouvez notre dossier complet sur le quatuor cordes, ainsi quune interview de Wolfgang Rihm, dans notre revue Cit Musiques n68 (pages 12 15).

  • 5

  • 5

    saMedi 21 janvieR 11hSalle des concerts

    Robert schumannQuatuor cordes n 3

    Wolfgang RihmQuartettstudie

    entracte

    Ludwig van BeethovenQuatuor cordes n 12

    Quatuor YsaeGuillaume Sutre, violonLuc-Marie Aguera, violonMiguel Da Silva, altoYovan Markovitch, violoncelle

    Enregistr par France Musique, ce concert sera diffus le jeudi 2 fvrier 14h.

    Fin du concert vers 12h50.

  • 6

    Robert schumann (1810-1856)Quatuor cordes en la majeur op.41 n 3

    I. Andante espressivo Allegro molto moderato

    II. Assai agitato

    III. Adagio molto

    IV. Finale. Allegro molto vivace

    Composition: 1842.

    Ddi: son ami Felix Mendelssohn Bartholdy.

    Cration: prive le 29 septembre 1842, chez Mendelssohn.

    Publication: 1843, Breitkopf und Hrtel, Leipzig.

    Dure: environ 32 minutes.

    Ds 1839, Schumann sessaye au genre du quatuor cordes; mais il abandonne bien vite ses esquisses, tout occup quil est avec sa musique pour piano, laquelle il se consacre dj depuis plus de neuf ans. Lanne 1840 le voit changer de moyen dexpression, mais cest pour se tourner vers le lied; ce sera ensuite le tour de la musique symphonique (Premire Symphonie essentiellement). Le printemps 1842 le trouve enfin sur le front de la musique de chambre, quil aborde par le biais du quatuor cordes. Trois uvres voient coup sur coup le jour, entre le 2 juin et le 22 juillet 1842, une floraison aussi intense que brve. Le compositeur ne reviendra en effet jamais cette forme, et dailleurs il donne avec cet Opus 41 son seul exemple de musique de chambre sans piano. Si la composition semble stre droule dans la joie (le terme est de Schumann), les ides senchanant harmonieusement sous la plume du musicien, le genre nest cependant pas abord la lgre. Pour Schumann, comme pour nombre de descendants de Beethoven, il sagit datteindre une vritable lgitimit en tant que compositeur, tout en se montrant digne des trois Quatuors op.44 de lami Mendelssohn, parus en 1839 (la ddicace de lOpus 41 marque assez clairement lhommage). Il se plonge aussi dans ltude des quatuors de Mozart et de Haydn, les jouant quatre mains avec sa femme Clara, ainsi que des derniers quatuors de Beethoven, tout en se ressourant auprs du contrepoint de Bach.

    Penss comme un tout, notamment par le jeu des tonalits, les trois Quatuors op.41 marquent une gradation dans la matrise et lexpression, le troisime manifestant clairement un ton plus personnel que ses deux ans. Il en conserve pour autant les quilibres formels: premier mouvement de forme sonate, scherzo suivi du mouvement lent, finale. Comme dans le Quatuor n1 (o il se trouve jouer un rle dintroduction la trilogie tout entire), Schumann ajoute son Allegro molto moderato liminaire un Andante espressivo qui lui permet dnoncer sous une forme mue et volontiers chromatique lintervalle fondamental de luvre, la quinte descendante. Cest elle qui ouvre le premier thme, complte dune petite gamme en croches, et cest elle que le dveloppement fait la part belle; ce qui permet Schumann de consacrer lessentiel de sa rexposition au second thme, trs li, et ses contretemps presss.

  • 7

    Inverse en quarte ascendante, cest elle aussi qui forme le soubassement du scherzo suivant, dont le thme inquiet et fuyant se nourrit de silences. Aussi russi que ce thme et variations, le troisime mouvement mnage une pause lyrique, avant le finale, dune coupe particulire, entre rondo (galop pitinant des quatre instruments en guise de refrain), forme sonate sans dveloppement et scherzo (avec un Quasi trio, dabord donn en fa majeur puis repris en la majeur).

    Angle Leroy

    Wolfgang Rihm (1952)Quartettstudie

    Composition : 2003-2004.

    Cration: le 16 septembre 2004 Munich, au cours du Concours de lARD, par le Quatuor bne.

    dition Universal UE 32932.

    Dure : environ 13 minutes.

    En marge de ses quatuors numrots un corpus qui, comme ceux de Beethoven, de Bartk ou de Chostakovitch avant lui, dessine les contours de son cheminement esthtique , Wolfgang Rihm compose intervalles irrguliers des petites pices plus ou moins orphelines. Tour tour exercice de style, pice de circonstance ou lieu dune recherche en cours, ces uvres souvent courtes clairent la contribution principale du compositeur ce genre qui porte en lui tout ce qui est de lordre de lintime et de lordre public, en mme temps, confie-t-il au musicologue Florian Hauser. Quartettstudie est de celles-l, mme si sa longueur et son style en font l aussi une exception.

    Compose en 2003-2004, cette Quartettstudie est, bien des gards, ltude pour quatuor que son titre annonce. Le terme dtude sentend ici tout la fois dans la grande tradition du genre celle des tudes pour piano de Chopin, Scriabine, Debussy, etc. que comme carnet desquisses et exercice technique pour linterprte. Luvre est en effet destine au Concours munichois de lARD de 2004, qui rcompensera cette anne-l le Quatuor bne. En deux parties gales que ne spare quune trs courte respiration, cest le tissu mme du quatuor, la fois un et quadruple, qui est explor: Rihm lprouve et ltire comme un tailleur soucieux den soupeser la valeur,